Duo Feuille

Jeanne Videau est comédienne, pratique l'accordéon et le chant.


Après une formation de comédienne au Théâtre-école du passage en 1996, (direction Niels Arestrup et Alexandre Del Perugia) elle co-fonde en 2001 La mère gigogne (compagnie de théâtre et marionnette) qui existera pendant 5 ans.
En 2005, Chloé Lacan lui présente Frédéric Naud, et c'est une longue collaboration qui commence : elle accompagne le conteur à l'accordéon et au chant sur le spectacle Le Grand Merdier, puis sur sa Trilogie Théopolitaine. Cette même année, elle crée Carmelle ou la déraison d'être de V.Macaigne suite à sa rencontre avec Marie-Charlotte Biais, puis Carmelle etc, le triptyque. En 2009, elles co- fonderont ensemble la Cie La Controverse et démarreront le projet Angles-Morts, qui verra le jour en 2011.
Parallèlement, elle se forme au chant avec Michelle Zini et continue de pratiquer l'accordéon sous forme de stages réguliers (Jean-Luc Amestoy, Richard Posselt, René lacaille et bien d'autres...).
En 2011 elle travaille avec la compagnie les Chiennes Nationales et crée l'Idiot Sublime avec F. Naud.
Les 3 années qui suivent, elle est sur l'exploitation des spectacles précédents, et en cessions de répétition sur Je Jackie de F. Naud mis en scène par MC. Biais ; et sur Un seul été d'après l'été 80 de Marguerite Duras mis en scène par Jérémie Scheidler, Cie La Controverse. Ces deux derniers spectacles verront le jour en hiver et printemps 2014.
En novembre 2014, elle fait un stage avec Dieudonné Niangouna puis participe à son festival « MANTSINA sur scène » au Congo Brazzaville.
Elle travaille en 2015/16 à la création de debout sous l'orage (cie Fabulax), des Maitres du monde (MC Biais Cie la Controverse), de La méningite des poireaux avec F. Naud, et de FEUILLE avec Sébastien Bouhana.


Sébastien Bouhana est musicien, batteur et percussionniste.


D'abord autodidacte, il suit les cours de l'école DANTE AGOSTINI de Bordeaux (1992/97) tout en se formant à la scène rock au sein du collectif MANDALA.
C'est à Toulouse, à l'école Music'Halle (1998/2001), qu'il découvre l'improvisation et plonge dans cette pratique libre de la musique. Il côtoie alors Marc Demereau, Emmanuel Petit et Denis Badault, Heddy Boubaker, Sébastien Cirotteau qui l'éveillent en ce sens.



Parisien de 2001 à 2007, il rencontre des musiciens tels que Sharif Sehnaoui, Christine Abdelnour, Agnès Pallier, Pascal Battus, Frédéric Blondy, Jean-Sébastien Mariage.
C'est aussi à cette époque qu'il fait ses premiers pas dans le spectacle vivant au sein de la compagnie 36 du Mois pour qui il compose les musiques et joue comme comédien entre 2001 et 2009 (Le Jour Et La Nuit, EXPECT, Tarets Et Autres Parasites).
Il s'installe dans la Drôme en 2007 et s'acoquine avec le Grand Chahut Collectif au cœur duquel il monte plusieurs formations de musique improvisée (Nicht Rio, Asile Mabuse, Tu Tapes Trop Fort...), et commence à explorer le jeu en solo.
En 2014, il compose en grande partie et joue la musique d'Un Dernier Pour La Route du collectif de cirque AOC, participe à la naissance du festival PLI, et découvre le festival MANTSINA sur scène de Dieudonné Niangouna au Congo Brazzaville en participant au projet Génocidé, mis en scène par Maylis Bouffartigue.
En 2015, il monte, avec la comédienne Jeanne Videau, le duo FEUILLE.

Aucun commentaire: