Conte sonore

Sur scène, un capharnaüm d'objets hétéroclites, deux micros et un carnet noir.
Jeanne Videau et Sébastien Bouhana entrent le plus simplement du monde.
Elle se met aux textes, lui aux bruits.
Ensemble, ils donnent un concert de morceaux choisis du "Je, Jackie" initial.

Conte-sonore - A partir de 10 ans - Durée : 55 min.
Jeanne Videau et Sébastien Bouhana, percussionniste improvisateur

Jeanne Videau sur la base de la lecture, laisse flotter sa voix à travers le chant, le bruit, le souffle, ou encore l'incarnation. Parfois éloquente, parfois ténue, elle utilise une amplification afin d'explorer toutes les nuances de sa voix, laissant à son partenaire la liberté de son amplitude.
Sébastien Bouhana développe avec ses instruments (caisse-claire, scie musicale, magnétophone à cassettes...) un langage sonore à l'expression sensuelle, éclatante, grinçante, sifflante, tour à tour en résonance, en contraste, ou en réaction à sa partenaire.
Ensemble, ils mêlent le sens des mots et celui des sons en une seule et même voix.
« Ce duo délicat, puzzle de mots et de frottements, est à l’écoute des profondeurs. »
Eté 2012, nous découvrons les prémices de ce qui deviendra le texte de «Je, Jackie», écrit par Frédéric Naud. Nous nous amusons alors à improviser sur ces textes. La joie de cette séance reste en suspend pendant presque trois ans.

Au moment de former le duo FEUILLE, nous nous emparons du texte de Jackie (que Jeanne a déjà joué pour le théâtre avec Jérémie Scheidler mis en scène par Marie-Charlotte Biais), pour en faire le conte sonore qu'il est à présent.

Aucun commentaire: